Prestiges voyages en Namibie, un safari mémorable

Prestiges voyages en Namibie, s’adonner au safari

Malgré son aspect désertique, la Namibie ne cesse d’émerveiller les voyageurs passionnés de découvertes et de dépaysement. Ce pays africain brille à travers sa faune et sa flore d’une incroyable variété. Séjourner dans cette contrée permettra aux amateurs de safari d’explorer quelques sites protégés où se réfugient différentes espèces d’animaux sauvages.

Le parc national d’Etosha, un endroit alléchant

La destination à privilégier lors d’un safari en Namibie est le parc national d’Etosha qui se trouve dans la région du Kunene. Chaque année, ce site protégé attire près de 200 000 visiteurs de par ses paysages exceptionnels. Sur les lieux, les vacanciers remarqueront que l’endroit est caractérisé par un immense lac salé appelé « pan d’Etosha ». Celui-ci s’étend sur une vaste superficie d’environ 4 800 km² où vivent d’innombrables espèces d’animaux. Parcourir ce désert de sel permettra aux touristes d’apercevoir quelques troupeaux d’éléphants, de zèbres et d’impalas. Les routards y seront aussi ravis d’observer et photographier des guépards et des léopards en train de chasser. Ils pourront égaleement flâner aux alentours des collines de dolomite pour découvrir une grande variété de reptiles. En ce qui concerne l’avifaune du parc d’Etosha, plus de 300 espèces d’oiseaux y ont été répertoriées comme le vautour et l’aigle martial.

Une escapade au cœur du parc national de Bwabwata

Pour continuer leurs prestiges voyages en Namibie, les safaristes iront au parc national de Bwabwata, dans la région du Zambèze. S’ils ont de la chance, ils pourront assister à une grande migration des éléphants et d’autres troupeaux de mammifères. Ces animaux viennent du Botswana pour rechercher de nouveaux pâturages sur le territoire angolais. Au cours de cette transhumance, il est possible d’apercevoir quelques prédateurs qui poursuivent ces groupes d’herbivores. Dans cette réserve naturelle, se balader sur les berges des rivières Okavango et Kwando est aussi une activité à ne pas manquer. Lors de cette promenade, les touristes pourront observer différentes espèces d’oiseaux comme la grue caronculée et la chouette-pêcheuse. En outre, la végétation de Bwabwata est constituée de nombreuses variétés d’arbres comprenant le teck du Zambèze et le seringa sauvage.

 

Un petit détour dans le parc transfrontalier du ǀAi-ǀAis/Richtersveld

Les touristes termineront leur voyage en Namibie dans le parc transfrontalier du ǀAi-ǀAis/Richtersveld. À noter que ce dernier est partagé entre l’Afrique du Sud et la Namibie. Arrivés à destination, les safaristes seront éblouis par l’immensité du canyon de la Fish River. Celui-ci est une gorge de 160 km de long, 27 km de large et 500 m de profondeur que les visiteurs ne manqueront pas de photographier. Ce site protégé émerveillera aussi les explorateurs de par sa grande variété de plantes succulentes. Se promener aux alentours de cet endroit est une occasion d’observer, par exemple, le pachypodiumnamaquanum et le hoodiagordonii.

De plus, les globe-trotters y verront d’autres espèces végétales comme l’aloedichotoma, un arbre pouvant mesurer jusqu’à 9 m de haut. Sur place, il est également possible de croiser quelques mammifères tels que le zèbre et le renard du Cap.

By | 2018-10-23T09:03:50+00:00 octobre 23rd, 2018|Non classé|0 Comments

Leave A Comment